Covid-19 : le régulateur européen valide de nouveaux vaccins qui ne ciblent pas les sous-variants BA.4 et BA.5

© REUTERS/Hannah Beie/File Photo

C'est une nouvelle étape de franchie dans la lutte contre le coronavirus . Après la validation, mercredi, aux États-Unis  de vaccins ciblant les plus récents sous-variants d'Omicron (BA.4 et BA.5), le régulateur européen des médicaments (EMA) a, lui, approuvé les vaccins de Pfizer et Moderna pour lutter spécifiquement contre le sous-variant BA.1 du variant Omicron. Les vaccins « ciblent le sous-variant d'Omicron BA.1 en plus de la souche originale » du Covid-19, apparu dans la ville chinoise de Wuhan en 2019, a déclaré dans un communiqué l'Agence européenne des médicaments, basée à Amsterdam.

Une mise en circulation à l'automne

Ces « nouveaux vaccins » seront destinés aux personnes âgées de plus 12 ans et plus qui ont reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid-19. Mais ils ne ciblent donc pas les contagieux lignages BA.4 et BA.5 du variant Omicron, apparus ces derniers mois comme étant les souches dominantes dans le monde.

Lire aussi - Covid : le gouvernement appelle les professionnels de santé à « s’emparer encore davantage » du Paxlovid

L'EMA a récemment déclaré viser l'approbation « dès l'automne » de ces vaccins anti-Covid ciblant ces deux sous-variants. « D'autres vaccins adaptés incorporant différents variants, tels que les sous-variants Omicron, BA.4 et BA.5, sont en cours d'examen par l'EMA où seront soumis prochainement et, s'ils sont autorisés, viendront étendre encore l'arsenal de vaccins disponibles », a précisé l'EMA jeudi.

« Nous devons être prêts...


Lire la suite sur LeJDD