Covid-19 : le régulateur européen lance l'examen accéléré du vaccin de Valneva

·1 min de lecture
© JUSTIN TALLIS / AFP

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé ce jeudi le lancement de l'examen accéléré du vaccin anti-Covid du laboratoire franco-autrichien Valneva, avec lequel la Commission européenne a conclu un accord allant jusqu'à 60 millions de doses d'ici à 2023. "Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a commencé un examen continu du VLA2001, un vaccin anti Covid-19 développé par Valneva", annoncé le régulateur européen, précisant qu'il ne pouvait pas encore estimer quand une décision d'autorisation pourrait être prise.

Le vaccin à "virus inactivé" - une technologie différente de celle de l'ARN messager utilisée par Pfizer ou Moderna - a montré lors d'essais cliniques qu'il déclenche "la production d'anticorps qui ciblent le SRAS-CoV-2 (...) et peut aider à protéger contre la maladie", a précisé dans un communiqué l'EMA, dont le siège se situe à Amsterdam.

Un accord de 60 millions de doses

Il faut généralement quelques mois pour que les vaccins passent du stade de l'examen à l'autorisation, bien que certains, comme ceux développés en Russie et en Chine, attendent depuis plus longtemps. À l'heure actuelle, "c'est le seul candidat-vaccin à virus inactivé à faire l'objet d'essais cliniques" contre le Covid-19 en Europe, avait fait valoir la Commission européenne le 10 novembre, après avoir conclu un accord avec le laboratoire allant jusqu'à 60 millions de doses de vaccin contre le nouveau coronavirus d'ici à 2023.

Cet accord avait été une bonne nouvelle pour la ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles