Covid-19 : comment sont réalisés les contrôles des tests PCR dans les aéroports français ?

Face à l’augmentation des cas quotidiens de Covid-19, alors que les variants du virus ont fait leur apparition sur le territoire français, le gouvernement a décidé de renforcer les contrôles à ses frontières. Depuis dimanche 23, à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, les rares voyageurs qui arrivent en provenance de l’Union européenne doivent désormais présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures. "Les mesures ont changé dimanche, alors j’ai trouvé un centre de vaccination à Berlin (Allemagne) qui a pu me faire un test PCR un peu en urgence", explique une voyageuse.Les personnes suspectées d’être positives placées à l’isolementContrairement à cette dernière, des jeunes femmes qui reviennent de Saint-Martin, dans les Antilles, sont, elles, obligées de refaire un test à leur arrivée, car il n’existait pas de tests PCR disponibles sur l’île durant le week-end. Un dépistage obligatoire qui leur a fait rater leur correspondance. Pour les voyageurs en provenance d’une zone hors Union européenne, le test PCR est également obligatoire, mais il faut en plus s’engager à rester isolé sept jours avant de faire un nouveau test. Enfin, les personnes suspectées d’être positives à leur arrivée sont placées dans une zone spéciale de l’aéroport avant d’être isolées chez elle ou transférées dans un hôtel à leur charge.