Covid-19 : des règles de voyage assouplies, mais toujours sous conditions

À partir du vendredi 12 mars, les Français n’auront plus besoin de justifier un motif impérieux pour se rendre dans certains pays. Ces voyageurs resteront toutefois soumis à la législation des pays concernés, à savoir l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et Singapour. La liste pourra être allongée "au fur et à mesure de l’évolution sanitaire", a indiqué Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du Tourisme, à Franceinfo. Pas de touristes acceptés au Japon et en Australie "Le Premier ministre israélien a proposé à la France de mettre en place un passeport sanitaire qui attesterait de la vaccination, mais l’Hexagone a refusé cette proposition", précise la journaliste de France Télévisions, Lucie Devillers, sur le plateau du 8 Heures de France 2. Au Japon et en Australie, les touristes ne sont pas acceptés. Si vous devez vous y rendre, un test PCR négatif de moins de 72 heures est toujours obligatoire.