Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur le nouveau vaccin Novavax

·2 min de lecture

Le vaccin Nuvaxcovid de Novavax est devenu lundi le cinquième vaccin autorisé dans l'Union européenne par l'agence des médicaments. Technologie plus classique, efficacité annoncée, stratégie dans la lutte contre la résurgence du Covid-19 et son variant Omicron... Europe 1 fait le point.

Il s'invite parmi les vaccins anti-Covid autorisés en Europe. L'américain Novavax fait son entrée sur le marché européen après avoir obtenu lundi l'approbation de l'agence européenne des médicaments. Un contrat de 200 millions de doses de Nuvaxovid, c'est son nom, avait déjà été conclu avec la Commission européenne. Un nouveau sérum qui pourrait convaincre certains récalcitrants à la vaccination, puisqu'il est fabriqué avec une méthode plus classique. Europe 1 fait le point sur ce nouvel acteur face à la pandémie de Covid-19.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Une technologie déjà utilisée pour la coqueluche ou l'hépatite B

Ni ARN messager comme pour Pfizer et Moderna, ni adénovirus comme pour Janssen ou AstraZeneca. Le vaccin du laboratoire américain Novavax utilise une technologie connue, consistant en une injection de protéines pour déclencher l'immunité. Cette technologie, largement utilisée contre la coqueluche ou l'hépatite B dans les vaccins pour enfants, a prouvé son efficacité. Elle dépasse les 90%, avait promis cet été le fabricant.

Mais depuis l'été, le variant Omicron est apparu et a rebattu les cartes. "Ce que l'on ne sait pas, c'est quelle est son efficacité vis-à-vis de ce nouveau variant", souligne Yves Buisson, épidémiologiste et membre de l'Académie de médecine, sur Europe 1. "Peut-être qu'il nous donnera une bonne surprise, mais pour l'instant, personne n'en sait rien", affirme-t-il.

Utilisation à partir de 18 ans

L'épidémiolog...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Covid : l'UE autorise le vaccin Novavax, avertissements face à Omicron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles