Covid-19 : qu'est-ce qu'un vaccin à base d'ARN messager ?

Anne Brigaudeau
·1 min de lecture

Les deux premiers vaccins à proclamer leur efficacité, mis au point respectivement par les laboratoires américains Pfizer et Moderna, sont basés sur cette technologie.

"Victoire !", clament de concert les laboratoires américains Pfizer et Moderna. Tous deux affirment, par communiqués, avoir trouvé la martingale pour lutter contre le Covid-19, avec des vaccins qui seraient efficaces respectivement à 95% et 94,5%. Encore faut-il que ces résultats soient publiés dans des revues scientifiques, vérifiés par d'autres chercheurs et, enfin, agréés par les autorités sanitaires d'éventuels pays acheteurs, à commencer, outre-Atlantique, par la Food and Drug Administration (FDA, qui délivre l'autorisation de commercialiser les vaccins et médicaments aux Etats-Unis).

>> Covid-19 : les dernières informations sur l'épidémie en direct

Totale nouveauté, les deux vaccins en question sont basés sur l'ARN messager, une séquence codée qui envoie des instructions contre le virus. De quoi s'agit-il ? Quelles sont les différences avec les vaccins créés contre d'autres virus plus "classiques" ? Retour sur cette technologie qui n'avait encore jamais été autorisée pour un usage en santé humaine.

De quoi s'agit-il ?

"Alors que la technique traditionnelle des vaccins consiste à injecter un virus inactivé (ou atténué) pour que le corps apprenne à s'en défendre, la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi