Covid-19 : quels sont les symptômes en fonction des doses de vaccin que vous avez reçues ?

![CDATA[Shutterstock]]

Si l’on savait déjà qu’un schéma vaccinal complet protège de la gravité de l’infection au Covid-19, de nouvelles données collectées au Royaume-Uni montrent que les symptômes pourraient également varier en fonction du nombre de doses reçues. Depuis le début de l’épidémie, l’application ZOE Health Study assure un suivi du Covid-19 au niveau national : plus de 4 millions d’utilisateurs ont notamment signalés leurs symptômes sur la plateforme.

Ces données ont ensuite été récupérées par les scientifiques du King’s College de Londres, du Massachusetts General Hospital et des universités d’Harvard et de Stanford afin d’être analysées. Et les chercheurs ont constaté que les symptômes pouvaient varier en fonction du schéma vaccinal des personnes ayant partagé leurs données. Voici le détail.

Chez les personnes avec un schéma vaccinal complet, les symptômes les plus fréquents étaient :

  1. Mal de gorge

  2. Nez qui coule

  3. Nez bouché

  4. Toux persistante

  5. Maux de tête

Lire aussi : Nouveau vaccin Covid : quel délai selon la date du dernier rappel et si on a été infecté ?

Chez les personnes n’ayant reçu qu’une seule dose de vaccin contre le Covid-19 :

  1. Maux de tête

  2. Nez qui coule

  3. Mal de gorge

  4. Éternuements

  5. Toux persistante

Chez les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 :

  1. Maux de tête

  2. Mal de gorge

  3. Nez qui coule

  4. Fièvre

  5. Toux persistante

Si quatre des cinq symptômes sont présents dans les trois groupes, leur fréquence variait. Et selon (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Dépression sévère : une dose unique de psilocybine efficace chez des patients résistants au traitement
Malaise vagal : causes, symptômes, comment réagir ?
Pertes blanches : causes et traitements
Le jeûne intermittent perturbe-t-il les hormones féminines ? Ce qu'en dit la Science.
Crise des services de pédiatrie : le ministre de la Santé annonce finalement une enveloppe "de l'ordre de 400 millions d'euros"