Covid-19 : ces ressorts utilisés dans le film "Hold-up" pour dénoncer les "mensonges" autour de la pandémie

franceinfo
·1 min de lecture

Des images léchées, des intervenants aux titres prestigieux, des interviews sur fond noir, une musique prenante… Tous les codes du documentaire sont réunis dans Hold-Up, le film qui agite les réseaux sociaux depuis sa sortie, le 11 novembre. "Il n'en reste pas moins une œuvre de fiction", tranche Sylvain Delouvée, maître de conférences en psychologie sociale à l'Université Rennes 2. "C'est un film, une construction à charge, bien loin d'un travail journalistique qui aurait cherché à croiser les sources et à donner des points de vue différents", détaille-t-il pour franceinfo.

Savamment construit, le film Hold-Up répond à une ambition : convaincre. Pour cela, les auteurs emploient des ressorts communs aux thèses complotistes.

Des doutes légitimes dans une période incertaine

Au cœur des préoccupations depuis le début de 2020, l'épidémie de Covid-19 et sa gestion par les autorités font l'objet de nombreux désaccords et incertitudes. "La première partie du film cherche à s'appuyer sur le doute (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi