Covid-19 : quels sont effets immédiats de la vaccination sur nous et nos proches ?

Presque 15 millions de Français ont reçu une première dose de vaccin. On peut désormais se projeter dans une vie vaccinée, et une étude britannique confirme qu'une personne vaccinée est moins dangereuse pour ses proches. Mais dans quelles proportions ? "On sait maintenant que même si on est vacciné, on peut se contaminer, mais c'est rare", explique Damien Mascret. L'attention des scientifiques s'est alors portée sur l'intérieur de la maison, où les situations vaccinales varient grandement, si une personne ou pas dans le foyer est vaccinée. Plusieurs cas de figure Dans un foyer donné, une personne non-vaccinée donne 10,1 % de chances aux autres de s'infecter. Si la personne a été vaccinée avec le vaccin AstraZeneca, ce chiffre tombe à 5,7 % pour les proches. Avec le vaccin Pfizer, il est de 6,2 %. Il est donc clair que la vaccination profite à soi, mais aussi à ses proches.