Covid-19 : quels sont les effets du confinement à Dunkerque ?

Dunkerque (Nord) est confinée le week-end depuis trois semaines, pour tenter de ralentir l'épidémie de Covid-19. Dans un centre de dépistage, les habitants évoquent leur lassitude. "Ça commence à devenir difficile moralement d'être confinés, on vit Covid, on dort Covid", confie l'une d'elle. Bonne nouvelle, le taux d'incidence a baissé dans l'agglomération : 515 cas pour 100 000 habitants, soit deux fois moins qu'au début du confinement.L'efficacité du confinement remise en causeSelon une étude de Santé publique France, la mesure en elle-même n'a toutefois pas permis de limiter le nombre de contaminations. "La tendance au ralentissement (…) doit être interprétée avec précaution et plutôt à mettre au crédit de la diminution des interactions sociales pendant la période des vacances scolaires qu'à une efficacité (…) des confinements partiels", indique notamment le rapport. Dans la clinique de Flandre près de Dunkerque, les admissions ne bougent pas depuis un mois, avec quatre ou cinq nouveaux patients Covid par jour.