Covid-19 : dans quels départements le variant Omicron circule le plus ?

·2 min de lecture
Le variant Omicron est déjà très présent en France et serait responsable de plus d'une contamination sur 5 dans plusieurs départements. (AFP via Getty Images)

Comme partout dans le monde et en Europe, le variant Omicron se propage en France. D'après les données, certains départements de l'Hexagone sont plus touchés que d'autres.

Il fait l'objet de toutes les inquiétudes en France. Depuis plusieurs semaines maintenant, le variant Omicron se propage rapidement dans le monde. La France n'échappe pas à la règle, puisque le variant découvert pour la première fois en Afrique du sud se propage également rapidement dans le pays. 

Olivier Véran l'a affirmé, il pourrait être majoritaire sur le territoire d'ici 15 jours. Le ministère de la Santé estime qu'il représente 7 à 12% des cas détectés en France, mais plusieurs départements sont plus touchés que d'autres. Guillaume Rozier, le fondateur de CovidTracker, indique sur son compte Twitter qu'Omicron est probablement déjà en train de devenir majoritaire en Île-de-France.

L'Île-de-France très touchée 

Le département de l'Hexagone le plus touché par le nouveau variant est Paris, avec 33,34% de suspicion d'Omicron devant la Sarthe (29,14%) et la Seine-et-Marne (26,61%). Les Yvelines, le Val-de-Marne, le Puy-de-Dôme, la Nièvre, l'Essone et les Hautes-Alpes sont les autres départements où plus d'un cas sur 5 serait lié au variant Omicron, car ils n'ont pas la mutation L452R.

Mais c'est bien dans deux départements d'Outre-Mer que cette souche très transmissible circulerait le plus, à Mayotte (45,61%) et en Guadeloupe (40%). 

En revanche, cette souche n'est pas encore suspectée dans le Calvados, la Creuse, le Gers, la Lozère, les Alpes-de-Haute-Provence et la Guyane.

Des chiffres sous-estimés

Dans d'autres pays européens, comme le Royaume-Uni ou le Danemark, la variant Omicron se propage très rapidement. Le nombre de contaminations au variant Omicron double tous les deux jours à deux jours et demi. Des chiffres plus inquiétants qu'en France, mais il est important de rappeler que ces deux pays séquencent plus qu'en France, et que la situation pourrait donc être similaire si les chiffres n'étaient pas sous-estimés.

À LIRE AUSSI >>> Covid-19 : pourquoi y a t-il si peu de cas de variant Omicron en France ?

Pour rappel, les chiffres annoncés ci-dessus ne sont que des suspicions car ils se basent sur le criblage, c'est-à-dire les éléments qui permettent de penser que le variant est bien Omicron. Le séquençage, qui apporte quant à lui une réponse une réponse claire, n'est utilisé que rarement. 

VIDÉO - Le variant Omicron est largement dominant aux États-Unis, pas de confinement envisagé pour l'heure

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles