Covid-19 : quelles sont les pistes du gouvernement pour un "retour à une vie plus normale" ?

franceinfo
·1 min de lecture

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a évoqué l'échéance de "la mi-avril" avant la levée de certaines restrictions destinées à juguler l'épidémie de coronavirus. Voici les pistes étudiées.

C'est quand, le bonheur ? Ou, du moins, l'allègement des restrictions contre la pandémie de Covid-19 ? Eventuellement à partir d'avril, puisque le chef de l'Etat Emmanuel Macron a fait miroiter, le 1er mars, une réouverture progressive des magasins ou salles culturelles fermés, d'ici "quatre à six semaines". Parallèlement, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a espéré, mercredi 3 mars, un "retour à une vie plus normale (…) peut-être dès la mi-avril", grâce à l'effet de la vaccination pour alléger la pression hospitalière.

>> Retrouvez toutes les infos sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

VIDÉO : un retour à “une vie plus normale” pour la mi-avril ?

"Nous devrions avoir vacciné au moins 20 millions de personnes" d'ici mi-mai, "soit tous les plus de 50 ans volontaires", a promis, jeudi 4 mars, le Premier ministre Jean Castex lors de la conférence de presse gouvernementale sur l'épidémie de Covid-19. Mais le Premier ministre n'a pas donné d'échéance pour "commencer à desserrer les contraintes" sur "les lieux qui font la vie sociale", selon l'expression de Gabriel Attal. A quelles conditions l'exécutif autoriserait-il le retour à une vie plus normale ? Voici quatre pistes à l'étude.

Un "pass sanitaire" : probable

Première piste : la mise au point d'un "pass sanitaire", un outil numérique qui pourrait être lié à l'application TousAntiCovid. Cet outil deviendrait obligatoire pour pouvoir accéder aux bars, restaurants, salles de sport, cinémas, etc. L'usager devrait donc s'identifier, à l'entrée de l'établissement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi