Covid-19 : "La quatrième vague est là" affirme Patrick Pelloux

·1 min de lecture

Ce lundi 12 juillet, Emmanuel Macron s'exprimera face aux Français à 20h. Quelles mesures le chef de l'État pourrait-il prendre ? Reprise des restrictions, fermeture des lieux à grands rassemblements, vaccination obligatoire ? Si le 30 juin dernier, les Français ont pu retrouver toutes leurs libertés, le variant Delta a redistribué les cartes. Le virus est devenu majoritaire dans l'Hexagone et certains pays ont même décidé de fermer leurs frontières. Clément Beaune, le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes conseillait même aux Français de ne pas partir au Portugal et en Espagne pour les vacances. Les médecins s'inquiètent de l'arrivée d'une quatrième vague, mais pour Patrick Pelloux, elle est déjà là.

Invité ce matin sur Radio classique, Patrick Pelloux s'est exprimé sur le variant Delta et la remontée des contaminations. "La quatrième vague est là en fait. C'est la quatrième vague psychologique et psychiatrique, parce que ça a des conséquences", a expliqué le célèbre médecin, avant d'ajouter : "Ce virus a des conséquences chez les enfants, ceux qui ont été déscolarisés. Ça a eu des conséquences chez les malades chroniques de la Covid, ce n'est pas rien. On a une nouvelle maladie qui est arrivée sur Terre".

"Ce virus tue. Il a tué et il va encore tuer (...) Ce que j'attends le plus du chef de l'État, c'est un programme à long terme, parce qu'on n'a pas fini d'en parler et ça risque de durer encore des années", s'est exprimé Patrick Pelloux. Le médecin suit l'avis du (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Arlette Laguiller n'a pas aimé la chanson qu'Alain Souchon lui a consacrée, elle révèle pourquoi à Léa Salamé
Didier Raoult surprend en se prononçant en faveur de la "vaccination systématique des soignants"
Bernard Tapie veut choisir sa mort : la réaction très dure de son épouse Dominique lors d'une discussion déchirante
Une allocution d'Emmanuel Macron sur la 4e vague dès lundi ? "Les Français doivent comprendre !" s'agace le chef de l'État
Covid-19 : Jean Castex annonce qu'une troisième dose sera nécéssaire pour certains

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles