Covid-19 : quatre signes qui montrent que des reconfinements locaux se rapprochent en France

franceinfo
·1 min de lecture

"Le mois de novembre sera éprouvant" et "le nombre de morts va continuer d'augmenter", a mis en garde le Premier ministre, Jean Castex, jeudi 22 octobre, en annonçant le passage en couvre-feu de 38 nouveaux départements et de la Polynésie. Au total, 54 départements et 46 millions d'habitants sont désormais soumis à un couvre-feu nocturne.

>> Suivez dans notre direct les dernières infos liées à l'épidémie de Covid-19

Dans ce contexte, le Premier ministre a averti que si l'épidémie n'était pas jugulée, le gouvernement devrait "envisager des mesures beaucoup plus dures", alors que plusieurs pays ou régions d'Europe, comme l'Irlande et le pays de Galles, viennent de décider des reconfinements locaux face à la deuxième vague. "Il est encore temps de l'éviter, mais il ne nous reste plus beaucoup de temps", a-t-il ajouté. Interrogé sur ce sujet vendredi soir après sa visite au centre hospitalier de Pontoise, Emmanuel Macron a rappelé qu'un renforcement des mesures déjà en vigueur était envisageable "au moins jusqu'à début décembre". Le chef de l'Etat a ensuite précisé : "Il est encore trop tôt pour dire si on va vers des reconfinements locaux ou plus larges". Franceinfo fait le point.

Des indicateurs en forte (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi