Covid-19 : quatre questions sur la situation du variant identifié en Angleterre, qui se répand en France

franceinfo
·1 min de lecture

Il est sur toutes les lèvres et dans toutes les têtes. Nommé B.1.1.7 ou VUI-202012/01, le variant du coronavirus apparu en Angleterre fait une percée en France depuis le début de l'année. Si la circulation du Covid-19 s'est stabilisée "à un niveau très élevé", a relevé vendredi Santé publique France, avec autour de 20 000 nouveaux cas chaque jour (19 715 nouveaux cas selon les chiffres de Santé publique France publiés dimanche, contre 20 586 la veille), une propagation rapide et incontrôlée du variant fait craindre le pire aux spécialistes. Franceinfo fait le point sur la situation.

Où en est ce nouveau variant en France ?

Selon les résultats d'une première enquête flash menée sur deux jours, les 7 et 8 janvier dernier, le variant identifié en Angleterre représentait entre 1 et 2% des tests PCR positifs au Covid-19 en France. Une deuxième enquête flash menée le 27 janvier, et dont les résultats ont été rendus publics la semaine dernière, a constaté une progression : son taux de pénétration était passé à 13,8%. Ce taux atteignait déjà 18% en Ile-de-France, 23,7% dans le Grand Est et même 33,6% en Bretagne.

"S'il a continué sur le même rythme, on est aujourd'hui à peu près à 20%" sur le territoire, affirme lundi sur BFMTV l'épidémiologiste et membre du Conseil scientifique Arnaud Fontanet. "Ce virus continue de progresser et nous avons des données parcellaires qui disent que cette proportion augmente encore. On savait qu'elle allait augmenter", assure à Europe 1 Bruno Lina, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi