Covid-19 : plus de quatre millions de morts recensés dans le monde

·2 min de lecture

La pandémie de Covid-19 a fait plus de quatre millions de morts officiellement répertoriés, a annoncé mercredi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ajoutant que le bilan réel était "très certainement" plus élevé.

Le Covid-19 a fait plus de quatre millions de morts en un an et demi. C'est le chiffre qu'a annoncé, mercredi 7 juillet, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Nous venons juste de dépasser le tragique jalon de quatre millions de morts du Covid-19 répertoriés, qui très certainement sous-estime le bilan global", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse.

Le patron de l'OMS a souligné que le "monde était à un point dangereux dans cette pandémie", qui reprend en intensité sous l'impulsion de nouveaux variants plus contagieux, mais aussi de la levée des restrictions sanitaires.

Le premier cas de Covid-19 a été officiellement détecté en Chine en décembre 2019, avant que ce nouveau coronavirus ne se répande dans le monde entier pour se transformer en plus grave pandémie depuis un siècle.

>> À lire : Covid-19 : des "patients zéro" dès l’automne 2019 en France ?

Selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 10 h GMT, la pandémie avait fait au moins 3 996 519 morts dans le monde depuis fin décembre 2019.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de morts que de cas, avec 605 905 décès, suivis par le Brésil (526 892 morts), l'Inde (404 211), le Mexique (233 958) et le Pérou (193 588), ce dernier étant le pays qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Hongrie.

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L'OMS estime que les décès pourraient être deux à trois fois plus élevés.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles