Covid-19 : quatre choses à savoir sur l'utilisation de traitements à base d'anticorps de synthèse en Allemagne

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

C'est un nouvel espoir dans la bataille contre la pandémie de Covid-19. Les traitements par anticorps de synthèse permettent de soigner les patients atteints par le virus afin de leur éviter une forme grave de la maladie. C'est d'ailleurs un de ces traitements expérimentaux qui a été injecté à Donald Trump en octobre dernier et dont il a vanté le mérite.

Développés spécifiquement pour lutter contre ce virus, ces thérapies montrent une efficacité contre la charge virale en la réduisant, comme l'indique le New England Journal of Medecine (article en anglais). Jusque-là administrées aux Etats-Unis et au Canada, elles arrivent pour la première fois en Europe, et plus précisément en Allemagne.

Le pays le plus peuplé d'Europe a déclaré plus de 2,1 millions de cas depuis le début de la pandémie et a dépassé les 50 000 morts du Covid-19 le 22 janvier. Berlin va donc proposer, sous certaines conditions, un accès à deux thérapies à base d'anticorps "monoclaux" dans des hôpitaux universitaires dès la semaine prochaine. Mais l'Allemagne doit faire face à quatre contraintes.

1Un prix unitaire élevé

L'Allemagne a acheté "200 000 doses pour 400 millions d'euros" a déclaré le ministre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi