Covid-19: quarantaine supprimée pour les Britanniques vaccinés venant de pays touristiques

·3 min de lecture
A l'aéroport d'Heathrow, à Londres, le 9 février 2021, une pancarte indique l'endroit où l'on peut se faire tester. - DANIEL LEAL-OLIVAS © 2019 AFP
A l'aéroport d'Heathrow, à Londres, le 9 février 2021, une pancarte indique l'endroit où l'on peut se faire tester. - DANIEL LEAL-OLIVAS © 2019 AFP

Les résidents britanniques totalement vaccinés seront bientôt dispensés de quarantaine à leur retour en Angleterre depuis de nombreux pays placés sur liste "orange", dont des destinations touristiques comme la France, l'Espagne ou l'Italie, a annoncé ce jeudi le gouvernement britannique.
Cette mesure, qui s'inscrit dans le cadre de la levée des dernières restrictions liées au coronavirus au Royaume-Uni prévue le 19 juillet, baptisé "jour de la liberté", était réclamée de longue date par les professionnels du tourisme, sévèrement touchés par la pandémie.

À partir de cette date, "les résidents britanniques totalement vaccinés" depuis au moins deux semaines dans le cadre de la campagne d'immunisation nationale "ne devront plus s'isoler à leur retour en Angleterre", a déclaré le ministre des Transports, Grant Shapps, devant les députés. Les voyages vers les pays "orange" ne seront plus non plus déconseillés.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un objectif de vaccination des plus de 18 ans d'ici à mi-septembre

Les enfants, encore exclus de la campagne de vaccination, échapperont également à cette quarantaine allant jusqu'à dix jours. Un test réalisé 72 heures maximum avant le départ et au deuxième jour après l'arrivée continuera d'être exigé.

Afin d'accueillir à nouveau des voyageurs étrangers, l'exécutif espère pouvoir étendre cette approche "plus tard cet été" aux passagers en provenance des États-Unis ou de l'UE, a précisé Grant Shapps. Jusqu'ici, plus de 64% des adultes au Royaume-Uni ont reçu deux doses d'un vaccin anti-Covid, et 86% une première dose. L'objectif est de vacciner totalement tous les plus de 18 ans d'ici mi-septembre

Malgré l'avancement de la vaccination, le pays est confronté depuis plusieurs semaines à une envolée des contaminations attribuée au variant Delta. L'exécutif anticipe jusqu'à 100.000 cas quotidiens cet été. Les voyageurs venant de pays placés sur liste "rouge" continueront d'être soumis à une quarantaine à l'hôtel, aux frais du voyageur. Les retours des pays "verts" étaient eux déjà dispensés de quarantaine.

Une inquiétude liée à la réouverture totale du pays

Saluant ce relâchement, la principale organisation patronale britannique, la CBI, a estimé désormais essentiel de "rebâtir la confiance" afin de permettre au secteur touristique de "sauver pour partie la saison estivale".

Le secteur aérien s'est également réjoui, le patron de l'aéroport londonien d'Heathrow, John Holland-Kaye, y voyant l'"élan bien nécessaire" pour permettre à des millions de gens d'avoir "un été plus normal et de retrouver famille et amis à l'étranger".

Mais il faut aller plus loin, estime celui de British Airways, Sean Doyle, et permettre aussi aux personnes vaccinées à l'étranger de venir sans quarantaine. Cette annonce intervient alors que quelque 120 scientifiques et médecins se sont inquiétés de la réouverture totale de l'Angleterre.

Vers des problèmes de santé chroniques?

Dans la revue médicale The Lancet, ils appellent le gouvernement à revenir sur ses projets, qu'ils qualifient d'"expérience dangereuse et contraire à l'éthique".

En permettant la contamination de millions de personnes, surtout les jeunes non vaccinés, "cette stratégie risque de créer une génération confrontée à des problèmes de santé chroniques", avertissent-ils.

Elle offre aussi un "terrain fertile" pour l'émergence de variants résistants aux vaccins et risque d'accentuer la pression sur les services de santé, le lien entre maladie et hospitalisation étant affaibli mais pas "brisé".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles