Covid-19 : les quais de Saône fermés au public à Lyon

·1 min de lecture

Le préfet du Rhône a annoncé vendredi la fermeture des quais de Saône à Lyon en raison d'une recrudescence d'"attroupements" jugés "dangereux" en période d'épidémie de coronavirus. Cette mesure, à laquelle le maire EELV de Lyon Grégory Doucet n'était pas favorable, sera effective samedi jusqu'au 2 mai. Une fête avec musique et boissons ayant réuni quelque 300 personnes, le temps d'une heure mardi en fin de journée, a fait polémique cette semaine. Ses organisateurs se sont signalés à la police qui les a placés en garde à vue vendredi.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 2 avril

Une conséquence des fêtes sauvages organisées  

"Depuis plusieurs jours, il a été constaté une recrudescence des regroupements de personnes sans respect de la jauge de six personnes, des gestes barrières, de la distanciation physique et du port du masque", indique la préfecture dans un communiqué de presse. "Ces comportements dangereux pour notre sécurité sanitaire collective, dans le contexte de tension épidémique croissante que nous connaissons, vont jusqu'à l'organisation de fêtes sauvages comme cela a été constaté sur les quais de Saône", ajoute-t-elle. La préfecture avait déjà interdit la veille la consommation d'alcool dans les parcs et jardins de la ville, craignant d'y voir se tenir des "apéros sauvages".


Lire la suite sur Europe1