Covid-19 : ce qu’il faut savoir sur les nouveaux vaccins

Des flacons du nouveau vaccin bivalent développé par Pfizer-BioNtech contre le Covid-19.  - Credit:Nanako Sudo - The Yomiuri Shimbun via AFP
Des flacons du nouveau vaccin bivalent développé par Pfizer-BioNtech contre le Covid-19. - Credit:Nanako Sudo - The Yomiuri Shimbun via AFP

Ce sont de nouvelles armes pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Une nouvelle génération de vaccins contre le coronavirus commence à être autorisée à travers le monde, pour mieux cibler les variants les plus récents. En France, la Haute Autorité de santé (HAS) a donné son feu vert pour ces sérums mardi après-midi, dont certains ont déjà été autorisés au niveau européen. La HAS valide ces vaccins pour une nouvelle campagne de vaccination de rappel prévue à l'automne et couplée à celle contre la grippe. Cette nouvelle dose de rappel sera préconisée aux personnes à risque de forme sévère, à leur entourage et aux soignants. La HAS recommande « indifféremment l'un des trois vaccins bivalents ».

Comment fonctionnent-ils, qui les fabrique et que peuvent-ils changer ? Le point, en quatre questions.

  • Une adaptation à l'évolution des virus

Le virus de la maladie Covid-19, le Sars-CoV-2, a une capacité de mutation, comme les autres virus. C'est un mécanisme naturel : les virus se multiplient et des modifications génétiques accidentelles peuvent avoir lieu, au gré de la réplication de leur ADN.

Les premiers vaccins ont été développés à partir de la souche initiale, dite de Wuhan. Ce sont eux qui ont été massivement injectés depuis le début de la campagne vaccinale mondiale, et donc en France. Mais depuis, d'autres variants ont vu le jour, comme Delta ou Omicron. Ce dernier représente en fait une famille de variants, dont plusieurs sous-lignages circulent actuellement [...] Lire la suite