Le Covid-19 provoque des troubles mentaux

Plus de 200 000 dossiers de patients ont été auscultés pour les besoins d'une étude britannique. Pour 34% d’entre eux, soit près d’un tiers, ils développent une maladie neurologique ou psychiatrique et ce, dans les six mois après l’infection au Covid-19. Le risque de contracter ces troubles à long terme est plus important chez les patients hospitalisés. Près d’un patient sur deux passé par les services de réanimation développe des troubles psychiatriques ou neurologiques. Les premiers se traduisent par de l’anxiété ou des troubles de l’humeur. AVC ou démence Pour les atteintes neurologiques, certains patients gravement atteints ont été victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), de démence ou encore d’hémorragies cérébrales. Vu l’ampleur de la pandémie, l’effet sur les systèmes de santé peut être considérable. Des systèmes qui devront trouver des solutions pour s’adapter.