Covid-19 : comment se protéger de la transmission aérienne du virus

·1 min de lecture

Alors que la rentrée scolaire a eu lieu, que les entreprises voient revenir leurs salariés au bureau, mais que le Covid-19 est toujours là, beaucoup se posent des questions sur les risques à se retrouver à nouveau à plusieurs dans des espaces confinés. Présence et viabilité du coronavirus SARS-CoV-2 dans l'air, situations propices à son accumulation, lutte contre sa propagation… Voici ce qu'il faut retenir de sa capacité de transmission et ce qu'il faut faire pour se protéger.

Deux vecteurs de contamination

Inconnu il y a un an et demi, le coronavirus SARS-CoV-2, responsable de la pathologie infectieuse respiratoire Covid-19 (pour CoronaVIrus Disease 2019), est désormais mieux compris. Après les hésitations initiales sur son mode de contamination, il est maintenant établi qu'il se retrouve principalement dans les sécrétions nasales ou orales. Celles-ci sont excrétées dans l'air lorsque l'on parle, tousse, éternue ou simplement respire, sous 2 formes :

des gouttelettes (dont la taille va de 1 µm -micromètre- à 1 mm), qui vont se déposer par gravité au sol ou sur des surfaces à courte distance (moins de 2 mètres), des aérosols, autrement dit des particules bien plus fines (quelques millièmes de µm à 100 µm), pouvant être transportés dans l'air au-delà de 2 mètres. Contrairement aux gouttelettes plus grosses, les aérosols sont capables rester en suspension plusieurs minutes – voire plusieurs dizaines de minutes, et même indéfiniment, pour les plus fines, après évaporation da...
Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles