Covid-19 : ils profitent de la fermeture de leur établissement pour faire des travaux

Derrière le rideau baissé d’une brasserie parisienne, des ouvriers travaillent depuis un mois. Les patrons de l'établissement peuvent complètement transformer ces 60 m², grâce à l'obtention d’un prêt garanti par l'État de 80 000 euros. Dans les sociétés de rénovation, la demande a explosé. Une société de rénovation immobilière parisienne a dû embaucher huit personnes de plus cet été, pour pouvoir répondre à cette demande. Le résultat est sans appel : 260 chantiers sont en cours. Le prêt garanti par l’État Et les restaurateurs sont des nouveaux venus qui dépensent plus que les clients habituels, grâce notamment au prêt garanti par l’État (PGE). Une solution adoptée par de nombreux restaurateurs qui n’auraient pas pu financer des travaux avec comme seule recette celle de la vente de plats à emporter. Selon les prévisions de la Banque de France, entre 4 et 6% des PGE pourraient ne jamais être remboursés.