Covid-19: les professionnels de la protection de l'enfance veulent être vaccinés

C.M.
·1 min de lecture
Un crèche à Chennevières (Photo d'illustration). - BFMTV
Un crèche à Chennevières (Photo d'illustration). - BFMTV

Les professionnels qui prennent en charge les enfants en danger ou faisant l'objet d'un suivi social ont demandé ce mardi au gouvernement de les autoriser "en urgence" à se faire vacciner contre le Covid-19, pour limiter les "risques d'absentéisme" alors que leur mission ne peut être interrompue.

Ces professionnels de la Protection de l'enfance et du secteur associatif habilité de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) doivent "pouvoir figurer immédiatement sur la liste de ceux qui ont besoin d'être vaccinés", plaident dans un communiqué commun une dizaine de fédérations associatives, dont les Apprentis d'Auteuil ou "SOS villages d'enfants".

"Risques accrus" d'absentéisme

Avec la fermeture des écoles, les salariés concernés "vont devoir accueillir et accompagner quotidiennement et en permanence les enfants et leurs familles", et "ne peuvent pas se permettre d'interrompre" leur mission, font valoir les associations.

"Les enfants qui ont besoin de protection doivent pouvoir compter sur un personnel bienveillant et disponible à longueur de temps, quelles que soient les conditions sanitaires", ajoutent-elles, pointant des "risques accrus" d'absentéisme du fait de la virulence de l'épidémie.

Article original publié sur BFMTV.com