Covid-19 : le prix de l’essence s’envole malgré la crise

Le prix d’essence s’est envolé ces derniers mois. En quatre mois, le litre de sans plomb 95 a pris 17 centimes, le gazole 18 centimes. Sur les marchés, le prix du baril a presque doublé : de 38 dollars en novembre dernier, il est passé à 66 dollars en mars 2021. L’explication réside dans le vaccin contre le Covid-19, qui rassure les marchés. "C’est l’éloignement de la perspective d’un reconfinement, grâce aux campagnes de vaccination, qui non seulement progressent mais semblent démontrer l’efficacité des vaccins, (...) que la perspective de l’effondrement de la demande s'éloigne", explique Olivier Gantois, président de l’Union française des industries pétrolières (Ufip). Un impact sur les entreprises Le prix du carburant qui augmente à d'importantes répercussions pour certaines entreprises, comme les transporteurs. "L’impact d’une variation de 20 centimes du litre, c’est 80 000 euros par mois, donc on est très vite entre 800 000 et 1 million d’euros par an", explique Eric Rosay, transporteur.