Covid-19: la pression reste forte sur les hôpitaux

·1 min de lecture
Des infirmières revêtent des blouses de protections dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital de la Timone à Marseille, le 5 janvier 2022 (AFP/Nicolas TUCAT)

La pression restait forte sur les services hospitaliers samedi, avec plus de 3.800 malades du Covid-19 suivis en soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France.

On compte exactement 3.821 patients traités pour les formes les plus sévères de la maladie dans les services de réanimation, qui y ont accueilli 243 malades en 24 heures.

Au total, 21.721 personnes sont hospitalisées sur un diagnostic de Covid-19, avec 1.485 nouvelles hospitalisations en 24 heures. Vendredi, les hôpitaux comptaient 21.605 patients et le 1er janvier 18.811.

Le nombre total d'admissions sur sept jours, qui lisse les décalages quotidiens, confirme la hausse continue des principaux indicateurs. Pour les hospitalisations, il s'établit à 11.536 admissions en une semaine (contre 11.053 la veille et 10.537 jeudi).

Même scénario pour les admissions en soins critiques, avec 1.995 malades admis en une semaine (1.942 vendredi, et 1.934 jeudi).

Le rythme des contaminations ne faiblit pas, avec 303.669 nouveaux cas enregistrés en 24h. La moyenne sur sept jours est en progression, avec plus de 270.000 cas quotidiens, contre environ 267.000 la veille, et 204.000 jeudi.

La maladie a emporté 125.349 personnes depuis le début de l'épidémie au printemps 2020. Dont 98.209 sont mortes à l'hôpital, avec 143 nouveaux décès en 24 heures.

Au total, plus de 53,2 millions de personnes (53.239.828) ont reçu au moins une injection (soit 79% de la population totale) et 52 millions (52.004.661) ont un schéma vaccinal complet (soit 77,1% de la population totale). Plus de 28,2 millions de personnes ont reçu une dose de rappel.

pcl/fmp/mpm

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles