Covid-19: la pression ne faiblit pas à l'hôpital

·2 min de lecture
Yves Herman / REUTERS

Santé publique France a recensé 1.661 nouvelles hospitalisations en 24 heures, un niveau toujours soutenu (1.466 lundi). Le nombre de nouveaux cas a été de 72.832 en 24 heures. Sur les sept derniers jours, la moyenne a grimpé à 54.231 cas quotidiens.

Les services de soins critiques étaient toujours mardi au-dessus de la barre des 3.000 patients atteints du Covid-19, selon les chiffres publiés par Santé publique France. Ces services, où sont traités les cas les plus graves, comptent 3.096 patients, contre 3.025 lundi, quand la barre des 3.000 a été franchie, niveau le plus haut depuis le mois de mai. Il y a eu 357 admissions en 24 heures en soins critiques.

Au total, la France compte 16.076 malades du Covid-19 hospitalisés. Santé publique France a recensé 1.661 nouvelles hospitalisations en 24 heures, un niveau toujours soutenu (1.466 lundi). Le nombre de nouveaux cas a été de 72.832 en 24 heures. Sur les sept derniers jours, la moyenne a grimpé à 54.231 cas quotidiens. Le nombre de décès depuis le début de l'épidémie atteint 121.946.

Cinquième vague

Plutôt que sur des restrictions aux déplacements et aux activités, le gouvernement compte sur la vaccination pour enrayer la reprise de l'épidémie, très nette depuis l'arrivée de la "cinquième vague" en novembre. La vaccination devrait ainsi être ouverte aux enfants de 5 à 11 ans à partir de mercredi. Et l'exécutif rédige un projet de loi, qu'il compte faire adopter dès la mi-janvier, pour que le pass sanitaire laisse la place à un pass vaccinal, réservé aux personnes entièrement vaccinées. D'après la Direction générale de la Santé, à la date de mardi, 52.592.757 personnes ont reçu au moins une injection (soit 78% de la population), et 51.515.312 personnes ont un schéma vaccinal complet (soit 76,4% de la population). Plus de 20,5 millions de doses de rappel ont par ailleurs été administrées.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles