Covid-19 : la pression hospitalière ne faiblit pas en ce début d'année

·1 min de lecture

La pression hospitalière due au Covid-19 a continué de progresser ces dernières 24 heures, avec plus de 19.000 patients hospitalisés dont plus de 3.500 cas graves en soins critiques, selon les chiffres publiés dimanche par Santé publique France. En ce début d'année 2022, les hôpitaux français accueillent au total 19.043 malades du Covid, contre 18.811 la veille. En 24 heures, ils ont admis 652 nouveaux patients, un chiffre en recul par rapport aux deux jours précédents (1.102 samedi et 1.928 la veille du Nouvel An).

Les services de soins critiques, qui traitent les formes les plus graves de la maladie, prennent en charge 3.572 patients (3.560 samedi), dont 101 nouvelles admissions. Cet indicateur très surveillé n'a cessé d'augmenter depuis le début de la cinquième vague de l'épidémie en France, en novembre 2021. Il avait atteint des pics à 6.000 patients lors de la troisième vague, en avril 2021, et à 7.000 lors de la première. Pour l'heure, les autorités ignorent quel sera l'impact sur les hospitalisations de la flambée des infections due au nouveau variant Omicron, très contagieux.

Le pic attendu à la mi-janvier

"Il y a quinze jours à trois semaines de décalage" entre les contaminations et les hospitalisations, a rappelé dimanche l'infectiologique Eric Caumes. Selon l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, "le pic du nombre de cas devrait culminer mi-janvier" et "le pic hospitalier pourrait avoir lieu une semaine plus tard".

Du côté des contaminat...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles