Covid-19: le premier meeting de Valérie Pécresse ne se fera pas "en physique tel qu'il était prévu"

·1 min de lecture
Valérie Pécresse, candidate à l'investiture des Républicains pour l'élection présidentielle, le 5 octobre 2021 à Paris. 
 - GEOFFROY VAN DER HASSELT © 2019 AFP
Valérie Pécresse, candidate à l'investiture des Républicains pour l'élection présidentielle, le 5 octobre 2021 à Paris. - GEOFFROY VAN DER HASSELT © 2019 AFP

Valérie Pécresse est devenue la candidate officielle des Républicains à la présidentielle ce samedi. Mais l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy devra composer en ce début de campagne avec la circulation accrue de l'épidémie de Covid-19 qui entrave la tenue de son premier meeting prévu samedi prochain, le 11 décembre.

"Compte tenu des conditions sanitaires évidentes, nous ne tiendrons pas le meeting en physique tel qu'il était prévu", a indiqué le président du parti Les Républicains Christian Jacob, en précisant que des détails seraient donnés dans les prochains jours.

Le pass sanitaire en question

"Il n'est pas question de faire de meeting sans pass sanitaire", affirmait jeudi Valérie Pécresse. "Jamais je ne mettrai la sécurité des Français en danger en raison de la campagne", promettait-elle.

876450610001_6284901484001

Mais, en dépit du désir de la présidente de la région Île-de-France, conditionner l'accès d'un meeting au pass sanitaire ne devrait pas être possible. En effet, le Conseil constitutionnel a estimé dans une décision rendue en mai dernier que le pass ne pouvait pas être exigé pour accéder à des réunions ou des activités politiques, dans un souci de préservation de la vie démocratique. De quoi assurer le droit de vote, bien sûr, mais aussi les réunions de ce type.

Face à la 5e vague de Covid-19, désormais bien installée dans l'Hexagone, le parti des Républicains devrait donc adapter ce premier meeting politique. Reste à savoir comment.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles