Covid-19 : premier jour de reconfinement en Italie

Les contrôles se multiplient dans les rues de Rome en Italie lundi 15 mars. Un confinement a été instauré dans le pays et la police s’assure que tout le monde le respecte bien. Les hôpitaux espèrent que cette mesure aidera à lutter contre l’épidémie de Covid-19 qui continue de toucher de nombreuses personnes en Italie. "Nous sommes inquiets parce qu’on doit fermer des lits dans les autres services alors ça réduit la possibilité de soigner d’autres maladies. Et surtout, on veut éviter de se retrouver dans la situation de l’année dernière", explique Francesca Mangiatordi, médecin-cheffe de l’hôpital de Crémone. Accélérer la campagne de vaccination L’Italie ne veut pas revivre le drame de mars 2020, quand les hôpitaux n’avaient pas pu faire face à la première vague de l’épidémie de Covid-19. 20 000 personnes étaient décédées en un mois. Désormais, le confinement instauré a classé les régions les plus touchées en zone rouge où presque tout y est fermé, y compris les écoles. Le pays espère aussi protéger sa population en accélérant la campagne de vaccination pour atteindre l’objectif de vacciner 80% des adultes d’ici septembre prochain. Six millions de personnes ont déjà reçu au moins une injection.