Covid-19 : un premier cas du virus mutant détecté en France, à Tours

Le premier cas d’une personne touchée par la variante britannique du Covid-19 a été confirmé en France, plus précisément à Tours, en Indre-et-Loire. Le patient infecté est un Français résidant au Royaume-Uni. Il a quitté Londres le 19 décembre pour Tours, et a été testé positif lorsqu’il s’est rendu aux urgences le 21 décembre pour une consultation sans rapport direct avec le Covid-19. "Pour savoir si c’est une nouvelle souche, on fait une étude du génome. On regarde le profil génétique, la carte d’identité du virus. Si le code correspond à ce qui a été identifié en Angleterre par exemple, on sait qu’on a affaire à ce variant", explique Damien Mascret, médecin et journaliste pour France Télévisions. Inquiétude sur la circulation du variant en France Cette version du virus est différente, notamment par rapport aux protéines qui lui permettent de rentrer plus facilement dans les cellules humaines. "Il est hautement probable que ce variant circule déjà en France, vu le niveau de contamination au Royaume-Uni. Cela renforce encore plus l’importance des gestes barrières", estime le Dr Nathan Peiffer-Smadja, infectiologue à l’hôpital Bichat (Paris). Le patient de Tours n’a pas de symptômes mais a été placé à l’isolement.