Covid-19: premières réactions politiques après la conférence de presse du gouvernement

·2 min de lecture

Voici de premières réactions politiques sur Twitter aux mesures annoncées jeudi par le Premier ministre Jean Castex pour lutter contre la pandémie de Covid-19:

- Marine Le Pen, présidente du RN: "Le confinement, c'est ce que l'on fait quand on a tout raté. Vaccination lente et incohérente, politique de tests déficiente, hôpital public affaibli: ce soir, le gouvernement fait payer aux habitants des territoires concernés ses échecs répétés".

- Jean-Luc Mélenchon, leader de LFI: "Ils niaient tout. Ils n'ont donc rien prévu, rien organisé. Retour au Moyen Âge: le confinement. Puis déconfinement. Puis reconfinement. La vis sans fin"

- Fabien Roussel, secrétaire national du PCF: "Tout ça manque de clarté, arrive bien trop tard, avec des Français à cran, une pénurie de vaccin et des soignant-es à bout..."

- Jordan Bardella, numéro deux du RN: "Ras-le-bol de payer les échecs du gouvernement: gestion au fil de l'eau, naufrage de la campagne vaccinale, aucune augmentation de nos capacités hospitalières un an maintenant après le début de l’épidémie. Ils sont les responsables de ce désastre".

- Julien Bayou, secrétaire national d'EELV: "Révolté par ce concept de +pari+ en matière sanitaire. Je ne me résous pas à me dire que je reverrai ou non ma grand-tante toujours pas vaccinée à la faveur d'un pari réussi de Jupiter. On ne +parie+ pas sur la vie des gens".

- Sandra Régol, porte-parole EELV: "Le Premier Ministre annonce découvrir que les contaminations sont minimes à l'extérieur, arguant que ce sont des découvertes récentes... quand les études sur les contaminations pointent les intérieurs depuis des mois".

- Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France: "Affolement, enfermement, mesures absurdes... Et rien pour éviter demain un quatrième, cinquième, sixième confinement ! Combien de temps allons-nous subir cette bande d'incapables ?!?"

- Bruno Retailleau, président des sénateurs LR: "La question à poser au regard des nouvelles mesures qui vont encore coûter des milliards à la France et avoir un coup humain terrible: où sont les lits supplémentaires de réanimation promis ?"

- Damien Abad, président des députés LR: "Quand la vaccination est à l'arrêt, le confinement est en marche. Terrible constat d'échec que d'être contraint de confiner une nouvelle fois. Il est temps de sortir de cette gestion de crise sanitaire à la fois anxiogène, bavarde et contradictoire".

- Erioc Ciotti, député LR: "Les Français paient ce soir au prix fort le pari perdu d'Emmanuel Macron qui en janvier dernier a refusé d'écouter les conseils scientifiques par calcul politique" et "le confinement localisé est une nouvelle erreur qui ne permettra pas de vaincre la pandémie et introduit des inégalités territoriales injustes et incompréhensibles. C'est notamment le cas des Alpes-Maritimes qui subissent une double peine malgré les efforts déjà consentis".

npk/pyv/caz