Covid-19 : pour le Pr Gaudry, le transfert des patients est "une décision assez étrange"

Le cap des 4 000 patients en réanimation a été franchi en France. “L’hôpital peut faire des exploits, mais à quel prix humain ?”, commente Stéphane Gaudry. "À quel prix pour les patients, pour les familles qui souffrent de voir leurs proches dans les services de réanimation ? Le prix devient de plus en plus élevé”, précise le professeur au service de réanimation de l’hôpital Avicenne à Bobigny (Seine-Saint-Denis).Le vaccin AstraZeneca reste "sûr"“Le transfert de patients était une très bonne solution en 2020. Mais maintenant, faire des transferts sans prendre en compte le fait que l’afflux de malades continue d’augmenter c’est assez étrange. L’ensemble de mes confrères franciliens le pense aussi. Un transfert est risqué pour les malades et complexe sur le plan psychologique”, explique-t-il sur franceinfo vendredi 12 mars. Des pays ont préféré suspendre les injections du vaccin AstraZeneca à cause des effets secondaires. “Ça reste un vaccin sûr. Le bénéfice attendu est très largement supérieur au risque éventuel. Il faut rassurer les gens”, estime le médecin. “C’est grâce aux vaccins qu’on aura des jours meilleurs”, conclut le Pr Gaudry.