Covid-19 : le président du Grand Est demande une « concertation » sur un « reconfinement adapté »

Source AFP
·1 min de lecture
« Les chiffres (du Covid) sont implacables », a souligné Jean Rottner. (Illustration)
« Les chiffres (du Covid) sont implacables », a souligné Jean Rottner. (Illustration)

Face à l'épidémie de Covid-19 qui s'aggrave, ces derniers jours, en France, le président (LR) de la région Grand Est, Jean Rottner a appelé le gouvernement, lundi 26 octobre, à ouvrir une large « concertation » avec les corps intermédiaires et les élus locaux pour préparer un « reconfinement adapté » aux situations locales.

« Je demande que ces discussions s'ouvrent réellement entre le gouvernement et les corps intermédiaires et les élus locaux », a-t-il lancé sur France Info. « Il faut non pas une conférence de presse hebdomadaire ou tous les quinze jours, il faut du dialogue, de la concertation, de la pédagogie », a-t-il insisté.

Préserver « une certaine forme d'activité économique »

Évoquant « un reconfinement adapté » aux situations locales, Jean Rottner, lui-même médecin urgentiste, préconise d'« insister plus particulièrement » sur les zones où l'« on a plus de 1 000 cas positifs pour 100 000 habitants ». Il faut préserver « une certaine forme d'activité économique, adapter nos transports en commun, étaler les heures de prise de travail » et « peut-être conserver l'activité scolaire », a-t-il plaidé.

Lire aussi Covid-19 : 67 % des lits de réanimation sont occupés en Île-de-France

Interrogé sur la probabilité d'un reconfinement, il a souligné que « les chiffres sont implacables » avec « plus de 50 000 nouveaux cas positifs » enregistrés en 24 heures et « le seuil de 1 000 morts par semaine » d'ores et déjà dépassé. « C'est grosso modo les chiffres que le m [...] Lire la suite