Covid-19 : près de 20 % des formes graves sont dues à des problèmes génétiques et immunitaires

J.-L. C. : En octobre de l'année dernière, nous avions découvert les mécanismes expliquant un peu plus de 10 % des formes graves de Covid-19. Nous avons identifié, chez environ 3 % des malades concernés, l'implication de maladies génétiques. Celles-ci affectent les chromosomes non sexuels (aussi appelés autosomes), ce qui signifie qu'elles sont également réparties entre les hommes et les femmes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles