Covid-19 : "On pourra profiter de l'été quand on aura passé les 50% de vaccinés"

·1 min de lecture

Comment allons-nous vivre ce deuxième été avec le Covid-19 ? Le gouvernement a précisé mardi le calendrier du déconfinement, avec la réouverture des magasins, des musées ou encore des salles de spectacle, ainsi que la levée du couvre-feu à la fin juin. De quoi espérer des vacances dans une ambiance plus apaisée que les mois précédents.

Malgré tout, Arnaud Fontanet, directeur de l'unité d'épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur de Paris, a appelé à la prudence mardi midi sur Europe 1 et a posé deux conditions pour traverser sereinement la période estivale : "On serait tellement mieux positionné si on pouvait aborder l'été avec 5.000 nouveaux cas de Covid par jour et 50% de vaccinés."

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 11 mai

"Il ne faut pas se précipiter"

Selon lui, tout repose donc principalement sur la vaccination. Et de comparer la France à l’Angleterre et Israël, deux pays qui ont levé les restrictions avant l’Hexagone. "Ils ont ouvert alors qu'ils avaient 40 ou 50% de la population vaccinée. En France, on n’est qu'à 25%. Donc je pense qu'il ne faut pas se précipiter, être prudent lors des semaines qui viennent. On pourra vraiment profiter de l'été quand on aura passé les 50% de vaccinés", a posé Arnaud Fontanet, également membre du Conseil scientifique. 

Emmanuel Macron a fixé l’objectif d’atteindre 20 millions de primo-injections réalisées au 15 mai, puis de 30 millions au 15 juin. "On espère être à 50% de person...


Lire la suite sur Europe1