Covid-19 : qui pourra bénéficier en premier du vaccin en France ?

franceinfo
·1 min de lecture

Les Bourses mondiales ont sauté de joie. Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé, lundi 9 novembre, un vaccin "efficace à 90%" contre le Covid-19, et leur carnet de commandes est déjà quasi-plein. Parmi les premiers clients, l'Union européenne. "La Commission européenne va bientôt signer un contrat avec eux pour 300 millions de doses", a indiqué sur Twitter la présidente de cette institution, Ursula von der Leyen.

Mais comment se passera la commercialisation en France ? Y a-t-il des publics prioritaires ? En l'absence de doctrine rendue publique par le gouvernement pour l'instant, des pistes ont été fournies le 23 juillet par la Haute Autorité de santé (HAS). Ce collège, qui participe à la définition de la politique vaccinale en France, a publié un rapport sur la stratégie de vaccination contre le Covid-19, en s'appuyant sur plusieurs scénarios. Voici les pistes qu'il a tracées, et qu'il soumet d'ailleurs à consultation publique.

Les personnes à risque

La Haute Autorité de santé rappelle au préalable que les populations prioritaires dépendent des objectifs fixés à la campagne de vaccination. S'il s'agit de réduire la mortalité associée au Covid-19 dans un contexte de forte circulation virale, il faut d'abord vacciner les personnes à risque (âgées de plus de 65 ans, atteintes de certaines maladies chroniques, cardiaques, diabétiques, etc.).

"Dans cette hypothèse, écrit l'organisme, le(s) vaccin(s) (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi