Covid-19 : pourquoi les variants Alpha et Beta sont-ils plus contagieux ?

·2 min de lecture

Les variants Alpha et Beta du virus du Covid-19 sont plus transmissibles que les autres et entraînent plus d'hospitalisations. Une équipe de chercheurs a essayé de savoir pourquoi.

Ces derniers mois, de nombreux variants ont émergé à travers la planète. Certains d'entre eux, comme les variants Alpha et Beta montrent une transmission plus élevée que les autres. En plus de se propager plus facilement ils pourraient être plus résistants à l'immunité induite par une infection naturelle à la souche initiale Wuhan ou après une vaccination. Le variant Alpha est particulièrement préoccupant, puisqu'il a été signalé comme plus mortel. Comprendre pourquoi ces variants se transmettent plus facilement permettrait d'adapter la réponse stratégique à la crise du Covid-19.

Alpha et Beta se propagent plus facilement et pourtant, les patients atteints par ces deux variants du SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, ne présentent pas de charges virales plus élevées dans leurs voies respiratoires supérieures. Cela signifie qu'à priori, ils ne portent pas une plus grande quantité de virus, ce qui aurait pu expliquer pourquoi la transmission se fait plus facilement. La Johns Hopkins School of Medicine s'est penchée sur ce mystère lors d'une présentation au . L'équipe dirigée par le Dr Adannaya Amadi y a révélé que les personnes atteintes par ces deux variants ont moins de chances d'être asymptomatiques et présentent un risque plus élevé de nécessiter une hospitalisation. Leurs travaux montrent que les cas d'infection avec ces variants induisent des formes plus sévères de la maladie mais sans augmentation de décès. Une hypothèse serait que les protocoles de traitements sont assez performants pour s'adapter à la gravité de la maladie.

De meilleures liaisons entre le virus et son hôte

Reste à comprendre pourquoi la transmissibilité reste plus élevée. Une interrogation à laquelle une étude publiée dans vient apporter des éléments de réponse. Une équipe de l'université d'Harvard s'est penchée sur les propriétés de la protéine S, grâce à laquelle le virus infecte les cellules, chez les variants Alpha et Beta. Pour se propager dans l'organisme, le SARS-CoV-2 se s[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles