Covid-19 : voici pourquoi la vaccination des soignants dans les Ehpad est nécessaire, selon deux études

·2 min de lecture

Deux études françaises montrent que l’efficacité du vaccin baisse à cause de l’âge avancé des résidents en Ehpad et que la plupart des clusters dans ces établissements sont causés par des soignants non vaccinés.

Alors que le président de la République, Emmanuel Macron, s’apprête à annoncer des nouvelles mesures pour faire face à la observée en France, deux études présentées au viennent souligner le besoin de vacciner les soignants travaillant avec des personnes âgées. D’abord, parce que l’efficacité du vaccin baisse avec l’âge, comme cela avait été montré par une, exposant davantage les résidents âgés des Ehpad malgré la vaccination. Et parce qu’il semblerait que la plupart des clusters dans ces établissements sont causés par des soignants infectés.

Dans les Ehpad l’efficacité du vaccin baisse à 68 %

Des médecins des Hopitaux Civils de Colmar (Alsace) ont analysé un cluster de Covid-19 survenu dans un Ehpad à partir de mars 2021, un mois après l’administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer-BioNTech aux résidents de cet établissement. À la suite de cette campagne de vaccination, 75 % des résidents étaient entièrement vaccinés, ainsi que 52 % des personnes qui y travaillaient. Pourtant, 26 % des résidents ont été infectés lors de ce cluster, dont la moitié (12) avaient été entièrement vaccinés. Alors que 22 % des soignants ont été infectés, mais qu’aucun des soignants contaminés n’avait été vacciné. Parmi les résidents, les personnes infectées étaient plus âgées que les non-infectés (moyenne d’âge de 91 ans contre 87 ans). Selon leur analyse, les résidents vaccinés avaient trois fois moins de risque de développer le Covid-19, avec une efficacité du vaccin estimée à 68 % (contre plus de ). Cependant, les résidents vaccinés qui ont été infectés ont développé des formes moins sévères de la maladie que ceux qui n’étaient pas vaccinés (aucun cas grave contre trois chez les non-vaccinés). “Même si l’immunisation contre le Covid-19 reste protectrice, elle semble moins efficace chez nos patients les plus âgés. Donc, il est important d’atteindre un niveau très élevé de vaccination pour prévenir ces clusters et protéger les résidents et les soignants”, conclut Martin Martinot,[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

 

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles