Covid-19 : pourquoi la situation dans les Alpes-Maritimes est-elle préoccupante ?

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Alors que la Moselle essaie d'endiguer l'épidémie de Covid-19 et de réduire la circulation des variants du virus, très présents dans le département, un autre territoire est sévèrement touché : les Alpes-Maritimes. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, y est en visite, samedi 20 février, pour rencontrer les professionnels de santé et les autorités locales. Il déclarait jeudi considérer la situation du département "particulièrement inquiétante". Mais pourquoi cette flambée des cas inquiète-t-elle le gouvernement ?

>> Covid-19 : suivez la visite d'Olivier Véran à Nice dans notre direct

Parce que le taux d'incidence y atteint des records

Le département des Alpes-Maritimes détient le record, en France, du nombre de cas dans la population : 577 pour 100 000 habitants. Dans la métropole niçoise, ce chiffre atteint même 741 cas au 17 février. Une donnée exponentielle comparée à la moyenne nationale, qui est autour de 190 cas. Les campagnes de tests PCR se poursuivent et le taux de positivité atteint 10,4% dans le département, contre 7,6% en moyenne dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, indique un point de l'Agenre régionale de santé (PDF, page 5) daté du 19 février. Ces chiffres sont en augmentation constante depuis le début du mois, avec une nette accélération la semaine du 8 février, et ce alors que le département est soumis au couvre-feu à 18 heures depuis le 2 janvier, soit deux semaines avant sa généralisation à l'ensemble du territoire.

Pour tenter de remédier à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi