Covid-19 : pourquoi la vigilance est de mise en Guyane, touchée par le variant identifié au Brésil

franceinfo
·1 min de lecture

Des regards inquiets se tournent désormais vers la Guyane. Dans cette région française d'Amérique du Sud, plus de 80% des contaminations sont désormais dues au variant P.1 du Covid-19, identifié au Brésil et jugé particulièrement contagieux. Un constat qui a poussé le gouvernement français à annoncer, jeudi 15 avril, des tests antigéniques systématiques pour tous les voyageurs en provenance de Guyane. Faut-il s'alarmer ? Franceinfo fait le point.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

La circulation du virus y est en hausse

Le constat est acté depuis début avril. "La circulation du virus responsable de la Covid-19 est en augmentation depuis quatre semaines" en Guyane, écrivait le 8 avril l'agence Santé publique France dans son bulletin épidémiologique. hebdomadaire. "Cette hausse concerne majoritairement l'Ile de Cayenne et le secteur des Savanes. La situation est calme dans les autres secteurs. Cette nouvelle hausse est à relier avec la hausse de la circulation des variants, qui se poursuit également. Le variant (P.1, identifié au Brésil) est majoritaire parmi les souches circulant en Guyane".

Cette courbe extraite du site Covid Tracker illustre la montée du nombre de cas dépistés positifs au Covid-19 depuis mars.


"Aujourd'hui, la très grande majorité des contaminations sont dues au variant brésilien, qui a jusqu'alors peu circulé en Guyane", constatait également mardi l'Agence régionale de Santé. D'où la mise en garde de sa (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi