Covid-19 : pourquoi des restaurateurs craignent de manquer de saisonniers à la réouverture

·1 min de lecture

À cause de la fermeture des restaurants pendant de longs mois, certains saisonniers de la restauration semblent avoir fui ce secteur d'activité. Au micro d'Europe 1, des professionnels de la région lyonnaise disent ainsi craindre un manque de bras à la réouverture des établissements, toujours attendue pour la mi-mai.

Malgré l'annonce d'une réouverture possible des terrasses des bars et restaurants à la mi-mai, les inquiétudes s'accumulent du côté des restaurateurs. Après avoir appelé à des précisions de calendrier pour anticiper au mieux la reprise, un nouveau problème pourrait pénaliser certains de ces professionnels : le manque de saisonniers à la réouverture. À Lyon, des patrons d'établissements font ainsi part de leur crainte au micro d'Europe 1. Car face à la longueur de la crise sanitaire du Covid-19, certains de leurs saisonniers habituels sont partis travailler dans d'autres secteurs.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"Certains ne veulent plus faire le boulot comme ça"

Alors que les restaurants sont restés fermés ces derniers mois, "il y a énormément de corps de métiers qui étaient demandeurs de main d'œuvre durant cette période, que ce soit le bâtiment ou la livraison", constate Yann Lalle, propriétaire du bouchon lyonnais Le Poêlon d'Or. Pour lui, la reprise s'annonce donc "compliquée". Il est persuadé que des saisonniers "ne reviendront pas dans la restauration" après avoir "dû se réorienter sur d'autres secteurs d'activité pour ne pas avoir à subir d'énormes pertes de revenus".

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 25 avril

Responsable de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih, le syndicat des restaurateurs) dans le Rhône, Thierry Fontaine estime qu'entre 100.000 et 150.000 salarié...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :