Covid-19 : pourquoi le port du masque FFP2 n'est pas généralisé en France

franceinfo
·1 min de lecture

Les Autrichiens et les Allemands risquent bien de devoir s'y faire. Face à la crainte d'une propagation de nouveaux variants plus contagieux, Vienne et Berlin ont, ou sont sur le point de durcir les restrictions liées à l'épidémie de Covid-19.

>> Covid-19 : suivez les dernières actualités dans notre direct

L'Autriche a ainsi décidé de rendre obligatoire, à partir du 25 janvier, le port des masques FFP2, plus efficaces que les masques chirurgicaux traditionnels, dans les magasins et les transports en commun. Ces masques en forme de bec de canard, qui filtrent au moins 94% des aérosols, vont être vendus à prix coûtant en supermarché. Une mesure similaire est à l'étude en Allemagne, et est déjà appliquée dans certaines zones de Bavière. A ce jour, une telle obligation n'est pourtant pas envisagée en France. Franceinfo vous explique pourquoi.

Le gouvernement pas favorable "à ce stade"

Dans un avis transmis dimanche à la direction générale de la santé (DGS), le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande désormais l'utilisation de modèles chirurgicaux ou en tissu de catégorie 1 selon la norme Afnor. Face aux variants du virus plus contagieux, les masques de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi