Covid-19 : pourquoi les Pays-Bas n'ont toujours pas commencé à vacciner

·1 min de lecture

Il n'y a pas qu'en France que la lenteur de la campagne de vaccination fait polémique. Aux Pays-Bas, reconfinés depuis le 15 décembre, personne n'a encore reçu la moindre dose du vaccin de Pfizer-BioNTech. "La plupart des pays ont opté pour des premières injections symboliques, j'ai fait le choix clair de ne pas faire de même", a déclaré à la presse le ministre de la Santé, Hugo de Jonge. "Naturellement j'aurais souhaité que nous soyons parmi les premiers, mais nous avons fait des choix responsables", a-t-il ajouté.

Lire aussi - Covid-19 : pourquoi la campagne de vaccination française démarre doucement

Un retard logistique qui fait polémique

Comme dans les autres pays de l'UE, les doses du vaccin de Pfizer ont pourtant été livrées aux Pays-Bas. Mais tous les travaux préparatoires ne sont pas encore terminés.

Ce n'est par exemple que mardi que les 26 sites dans lesquels auront lieu les premières vaccinations ont été officialisés. Ce sont les personnels soignants qui seront les premiers vaccinés, le 8 janvier à Veghel, au Sud du pays, même si le conseil scientifique local recommandait de vacciner les personnes âgées en priorité. Certaines centres ne commenceront à va...
Lire la suite sur LeJDD