Covid-19 : pourquoi l’Institut Pasteur a-t-il renoncé à son vaccin ?

·1 min de lecture

L'Institut Pasteur a annoncé lundi qu'il arrêtait le développement de son principal projet de vaccin contre le Covid-19, car les premiers essais ont montré qu'il était moins efficace qu'espéré. Depuis 11 mois, Frédéric Tangy, le patron du laboratoire d’innovation vaccinale de l’Institut Pasteur, et son équipe, travaillaient sur ce traitement. Invité de Patrick Cohen jeudi midi, il a expliqué les raisons de cet abandon. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 28 janvier

Une réponse immunitaire inférieure

"Les résultats qui nous ont été donnés montrent que les réponses immunitaires de ce vaccin aux différentes doses testées, sont inférieures aux résultats obtenues avec les  vaccins ARN qui sont déjà déployés sur le marché, et également inférieures aux réponses immunitaires que l'on observe chez les convalescents. Donc dans cette mesure, je comprends la position d'un industriel majeur comme Merck, qui s'est dit qu'il était déjà en retard dans la course et qu'il n'allait pas se lancer avec un produit peut-être légèrement ou trop inférieur à ceux déjà sur le marché", a détaillé le chercheur, également auteur avec Jean-Nicolas Tournier de l'ouvrage Les Grandes épidémies et la Covid-19 aux éditions Odile Jacob.

>> Retrouvez les entretiens de Patrick Cohen dans Europe midi en replay et en podcast ici

Car pour concevoir et distribuer ce traitement, l'institut de recherche français s'était en effet allié au laboratoire pharmaceutique MSD (nom ...


Lire la suite sur Europe1