Covid-19 : pourquoi l’Est de la France est le plus touché

Sur 68 résidents, une soixantaine ont été testés positifs dans cet Ehpad de Mouzon, dans les Ardennes, le deuxième département où le virus circule le plus. "C’est neuf mois d’efforts, neuf mois de sacrifice, car le personnel se doit d’être exemplaire dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée, moralement c’est dur, mais l’équipe fait front", explique Michel Belleville, directeur de l’Ehpad. L’épidémie gagne du terrain dans l’est de la France, jusqu’aux Alpes-Maritimes, mais pourquoi ? Météo et proximité des pays frontaliers Certains experts évoquent la question climatique. "La température, mais aussi le niveau d’humidité, ont un impact sur la propagation du virus, avec un impact possible du climat continental, qui favoriserait plus la propagation que le climat océanique", avance Pascal Crépey, épidémiologiste. Mais la météo ne suffit pas à expliquer ce rebond. Deuxième hypothèse : la proximité des pays frontaliers. En Suisse, en Italie ou en Allemagne, le taux d’incidence est plus élevé qu’en France.