Covid-19 : pourquoi les indicateurs repartent (encore) à la hausse ?

© MAGALI COHEN / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Le Covid-19 fait son énième retour sur le devant de la scène. Une nouvelle vague du virus semble même s'abattre sur l'Hexagone, la 9e depuis le début de la pandémie. Les différents indicateurs repartent à la hausse avec une moyenne de 800 nouvelles admissions chaque jour à l'hôpital et 64 décès quotidien. En l'espace d'une semaine, ces deux indicateurs ont bondi respectivement de 30 et 20%.

>> LIRE AUSSISoignants non vaccinés : le gouvernement attend deux avis avant de se prononcer

Plusieurs facteurs expliquent ce rebond épidémique après quelques jours de répit en raison des vacances de la Toussaint . En premier lieu, on peut évoquer la virulence et la contagiosité du sous-variant BQ.1.1 qui se transmet encore plus facilement que BA.5. Selon les modélisations du centre européen de contrôle et de prévention des maladies, BQ.1.1 pourrait être responsable de 50% des infections début décembre en Europe. Il pourrait également être responsable de 80% des cas en janvier.

Abandon des gestes barrières

Par ailleurs, les Français appliquent de moins en moins les fameux gestes barrières, au grand dam de Philippe Amouyel, épidémiologiste. "Il serait en effet possible d'écraser un peu cette vague avant les vacances de Noël mais à deux conditions : commencer à refaire attention, remettre le masque dans les transports, par exemple et aérer les pièces. C'est vraiment important. C'est la meilleure façon d'éliminer les virus et les risques de contamination".

>> LIRE AUSSIGe...


Lire la suite sur Europe1