Covid-19 : pourquoi les frères Bogdanoff ne se sont pas fait vacciner

·1 min de lecture
Grichka et Igor Bogdanoff au Festival de Cannes en 2013.

Les jumeaux, âgés de plus de 70 ans, ont ignoré le vaccin contre le Covid-19. Après la mort de Grichka, leurs proches tentent d'apporter des explications.

Mais pourquoi donc les frères Bogdanoff ont-ils refusé de se faire vacciner ? Une position militante revendiquée ? Une trop grande confiance dans leur système immunitaire ? Leur ami Luc Ferry, qui les connaissait bien, a avancé un début de réponse dans Le Parisien. « Grichka, comme Igor, n'était pas antivax, il était antivax pour lui-même, affirme l'ancien ministre de l'Éducation nationale, qui passait parfois des vacances avec eux. On en a encore parlé au téléphone il y a moins de trois semaines, quand tout allait bien pour eux. »

Selon lui, les frères estimaient qu'ils étaient suffisamment en bonne santé pour résister au virus. « Étant très sportifs, sans un gramme de graisse, ils croyaient que le vaccin était plus dangereux que le virus, poursuit-il. Sauf que, à 72 ans, le système immunitaire n'est plus aussi performant qu'avant. »

Leurs visages déformés ? « C'était juste du Botox »

Luc Ferry révèle que les deux frères ne souffraient d'aucune pathologie mystérieuse, contrairement aux rumeurs qui couraient en raison notamment de l'aspect étrange de leurs visages, marqués par la protubérance de leur menton. Une transformation physique que certains attribuaient à une maladie génétique ou encore à l'acromégalie, un trouble hormonal qui provoque des déformations du visage ou des mains. Pour Luc Ferry, il s'agit tout simplement d'un abus de médecines esthétiques. « Ils ne tombaient jamais malades, explique le philosophe et ex-ministre. Même leur menton, ce n'est [...] Lire la suite

VIDÉO - Igor et Grichka Bogdanoff sur leur rapport à la mort : "Ce n'est pas un arrêt”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles