Covid-19 : pourquoi le déconfinement à venir ne ressemblera pas à celui du mois de mai

franceinfo
·1 min de lecture

Pendant près de trois heures mardi 17 novembre, Jean Castex s'est expliqué sur la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale. Le Premier ministre a notamment évoqué plusieurs points concernant la sortie "progressive" de l'actuel confinement, selon le locataire de Matignon. Emmanuel Macron va quant à lui prendre la parole au milieu de la semaine prochaine pour s'adresser aux Français. Il devrait être question des stratégies de déconfinement. On vous explique pourquoi il ne ressemblera pas à celui que nous avons connu le 11 mai.

Parce que le déconfinement du printemps a été trop rapide

Souvent attaqué à ce sujet par l'opposition, Jean Castex s'était défendu avec virulence le 30 octobre dernier devant les députés, lors de sa présentation des modalités de l'actuel confinement à l'Assemblée nationale. "Si nous avons soi-disant raté le déconfinement en France, alors il a été raté partout car partout la réalité est la même, car partout la flambée épidémique de la deuxième vague est là, hélas, et produit les mêmes effets."

Mais interrogé par la commission d'enquête sur les raisons de ce nouveau confinement, le responsable du déconfinement au printemps a reconnu à demi-mot ses erreurs. "Peut-être nous avons déconfiné un peu (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi