Covid-19 : pourquoi un confinement est envisagé, au moins en Ile-de-France ?

·1 min de lecture

Un an après le confinement, retour à la case départ ? Le Premier ministre, Jean Castex, était invité dimanche 14 mars, sur la plateforme de streaming Twitch. Répondant aux questions des internautes, depuis l'appartement du journaliste de France Télévisions Samuel Etienne, il n'a pas échapper à la question : "Envisagez-vous un reconfinement en Ile-de-France ?"

Réponse ? Le confinement "n'est pas exclu". Le Premier ministre a reconnu que "la situation ne s'améliore pas", avec "un nombre de contaminations de plus en plus élevé" et des services hospitaliers "très chargés". Néanmoins, "nous tentons d’utiliser toutes les armes à notre disposition pour l’éviter, a-t-il ajouté, car "en même temps, reconfiner, c'est un acte extrêmement fort avec des conséquences très lourdes". Avant de conclure : "Il faut que l'on utilise toutes les armes à disposition pour éviter le confinement."

Dimanche, sur BFM TV, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon avait pour sa part déclaré que "s’il faut confiner, on le fera".

L'exécutif assure observer heure par heure les indicateurs sanitaires, mais considère à ce stade le confinement comme une solution "du dernier recours". Il mise sur les déprogrammations des opérations non urgentes (40% en Ile-de-France), sur les évacuations sanitaires ("des dizaines voire des centaines de patients pourraient être transférés hors de la région", a prévenu Olivier Véran), et une accélération de la campagne de vaccination.

Nombre

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Schizophrénie : comment réagir face aux délires psychotiques ?
Manger du poisson deux fois pas semaine réduit le risque de maladie cardiovasculaire
Vaccination Covid-19 en pharmacie : ça commence ce 15 mars
DIRECT. Covid-19 en France ce 15 mars : chiffres, annonces
Fracture de stress, fracture de fatigue : quels sont les symptômes qui doivent alerter ?